Troupeau et 
infrastructure

Le troupeau:

 

Nous avons un troupeau de 60 chèvres laitières et actuellement 3 boucs, Gerold, Jackson et Shinook.

 

Nous avons choisi la race de chèvres Toggenbourg autant pour sa robustesse que ses qualités de très bonne laitière.

Regardez comme elles sont belles! 

Elles ont toutes leur noms et leur caractère: Cornichette la maline, Paquerette la bourrine, Tchikita la timide, Neige la douce, Sonic la réservée, Gandalf de Grisette la serviable, Trifoline, la joueuse, etc. etc.... Les noms ont été choisis par les nombreuses marraines et parrains des chèvres. 

Visant la longévité et le bien-être de nos chèvres, nous les soignons comme on peut: en équilibrant leur nourriture, en leur laissant un libre accès aux prairies de la ferme, en les soignant avec des pommades naturelles, de l'homéopathie et à l'aide des vétérinaires, en cas de maladie grave. Si nous sommes contraintes à renouveler le troupeau en élevant des chevrettes chaque année, nous cherchons continuellement des solutions pour que les chèvres ayant une santé trop fragile pour la production laitière quittent la ferme avec un projet de retraite chez des particuliers, d'autres fermes ou des institutions. Pour l'instant seule deux chèvres, souffrant d'une maladie incurable, ont dû être abattues. 

jpg.jpeg
IMG_3230.jpeg

La fromagerie:

 

 

C'est le gros de l’investissement !

Pour fabriquer du fromage de qualité et avoir une production variée, il est indispensable d'avoir un atelier fonctionnel et adapté. Nous avons construit cette fromagerie au rez-de-chaussée de la grande grange, dans le prolongement de la boutique.

 

Une laiterie où le lait arrive par lactoduc de la salle de traite. C'est là que le lait est stocké et maturé, on fabrique ici les fromages à pâtes mi-dures et les yoghourts.

 

Une salle de fabrication où nous moulons les fromages comme les crottins, bûches, frais, les Petiots!...

 

Une laverie, pièce la plus utilisée. Les fromagers passent la moitié (!) du temps à faire la vaisselle.

 

Une salle d'emballage qui contient séchoir,  frigo d'affinage et frigo de conservation.

 

Avec les arrivées d'eau, d'électricité, des évacuations d'eaux blanches, usées,  les groupes froids, le chauffe-eau, les cuves, tables en inox, étagères, tous les outils.... 

 

Laiterie

Salle de

fabrication

Laverie

Salle

d'emballage

Frigo

La salle de traite:

Nous pouvons désormais traire 8 chèvres à la fois.

 

Dès 2019, nous trayons les 60 chèvres en une heure, 2 fois par jour en début de lactation et 1x par jour dès juillet. 

Une machine à traire est un outil assez complexe et coûteux.

Le bâtiment d'élevage:

 

 

Les chèvres dorment dans l'appentis à la grande Touvière, côté verger. Nous avons adapté ce bâtiment avec des grandes fenêtres, de nouvelles portes, posé des abrevoirs. Pour pouvoir nourrir chaque chèvre sans risque de bagarre, nous avons construit un "cornadis" (une mangeoire individualisée).

 

La nourriture des chèvres:

 

Que du bio !

 

De mars à octobre, l'alimentation est essentiellement basée sur la pâture.

Pour compléter, nous récoltons le fourrage séché (graminées et luzerne) et la paille chez nos partenaires les "P'tit Choux" et dans les fermes biologiques voisines. 

 

Nous achetons aussi du maïs et orge bio aux paysans du coin et des bouchons de luzerne (pour l'instant à Orbe). A partir de 2022, la part des céréales dans l'alimentation ne peut dépasser 5% pour les élevages biologiques. Cela nous contraint à optimiser la valorisation des céréales: nous allons faire germer le mais et l'orge pour les rendre plus digestes.