Qui sont ces paysans de la Touvière?

Fruits, légumes, médicinales, oeufs, vins, etc. 

Caroline Jeanneret

D'abord diplomée de l'école d'Horticulture de Lullier puis de l'école d'ingénieur en Gestion de la Nature où elle travaille actuellement à mi-temps en qualité d'assistante.

 

Caroline veille telle une maman bienveillante sur les vergers, la vigne et les légumes de la Touvière.

Son "dada" ? La culture des plantes médicinales!

Edouard Pouteil-Noble

Sans pouvoir prétendre à quelconque titre pompeux d'ingénieur, il s'occupe habilement de la vigne, des vergers et des légumes. Sa passion pour les abeilles le conduit aussi à déambuler sur la ferme en tenue d'astronaute.

 

Jamais bien loin des cultures, lorsqu'il n'est pas physiquement sur la ferme, il la surveille depuis le ciel où il exerce comme moniteur de parapente.

Jeremy Rodrigues

Fraîchement titré d'agriculteur Bio, Jeremy revient après 2 ans d'absence à la Touvière.

Électron libre, il participe à tous les postes sur la ferme.

Il a pourtant des projets personnels: verger de kiwis, légumes de garde, production de soja avec transformation en tofu etc...

Attiré par les montagnes qu'il voit tous les jours, il s'y dépense en faisant de la course à pied.

Lorédan Füeg

Diplômé de l'école d'Ingénieur en Agronomie, il jongle au mieux entre ses deux passions. Les mains tantôt pleines de terre sur la ferme, tantôt pleine de cambouis de par son autre emploi de mécanicien vélo

 

Sur le site de la Touvière il essaie au mieux de veiller sur les légumes et d'aider dans la vigne et le verger.

Les Chevrières de la Touvière

sophie.jpg
Sophie.png
Carmen.png
Capture d’écran 2022-02-28 à 13.09.24.png
Sophie Regard

Elle est actuellement  au petits soins des ses chèvres adorées, elle façonne les plus beaux fromages de la terre et travaille comme maraîchère à la ferme des Verpillères.

 

Elle est co-fondatrice des  «Marchés d'ici même»

Sophie Hodel

Elle vient de là, où les vaches ont des cornes et les chalets des géraniums. 

 

Mais c'est à Genève qu'elle a trouvé une paysannerie vivante et les plus belles chèvres du monde. 

Elle est aussi DJane officielle de chanson italienne de la fromagerie. 

Carmen Moinecourt

Elle a des muscles de Hérkules, la patience d'un baobab et la coolness de Michael Jackson...

 

Alors sans doute: elle était destinée à être chevrière à la Touvière. 

Sa spécialité: mettre de l'ordre dans le joyeux bordel 

de la ferme. 

Laetitia Puerto

Elle nous vient des montagnes de l'autre côté de la frontière et en plus d'aimer les chèvres, elle aime aussi les gens.

Sa motivation sans faille déplacerait des silos pleins, mais elle l'utilise de manière plus stratégique pour jongler avec les fromages et ordonner les choses.

Son troisième degré  est son plus grand atout.

Thomas James

Il ne sait pas traire ;

il ne sait pas faire du fromage ;

il n'a jamais conduit de tracteur.

 

En même temps, faut pas lui en vouloir, il sait compter parce qu'il travaille en fiduciaire.

 

Alors à la Touvière, on a décidé de le garder pour soigner les chiffres !

Les indispensables

Capture d’écran 2022-02-22 à 22.14.08.png
Julie Weatherby

Notre employée de l'année : Elle était destinée à designer des intérieurs, elle se retrouve à construire des murs et des boxes à cochons.

Avec une capacité d'adaptation qui dépasse l'entendement, elle est devenue autant experte en fromagerie qu'en travaux de force.

Sa bonne humeur illumine nos journées au quotidien.

Capture d’écran 2022-02-28 à 14.36.05.png
Carla Affolter
 

En temps de coup dure, elle est fidèle à nos côtés. 

Ces capacités de charpente sont exceptionnelles. Son répertoire de musique féministe également.

Pierre, Sylvie, Paola et les autres...

Ils raclent, paillent, moulent, brossent, ramassent des bottes de foin, construisent des murs en pierre, réparent les grillages... Certains sont de passage, d'autres font partie du projet depuis la nuit des temps... nos bénévoles et stagiaires sont fort fabuleux et nous apportent une aide précieuse.

Les chevrières forever

Sans eux, le projet des chèvres n'existerait pas...

P1012806.JPG
Marianne Schaller

Son sang froid et ses talents de maçonnerie ont façonnés les murs de la fromagerie comme aucune truelle... Elle est diplômée "Chevrière d'Honneur" à vie avec mention.

Actuellement, elle soigne des plantes de l'autre côté de la Rive, si elle ne dépanne pas des paysan.ne.s avec des soupes à la courge. 

Son signe chinois est chèvre et son aliment favori est le fromage.

 

Alors forcément, il rêvait de la folle idée de créer un élevage de chèvres laitières et une fromagerie artisanale à Genève.

 

Aujourd'hui,  il grimpe aux arbres et construit des marionettes.

Grégoire Czech

Le pain

simon.jpg

Il est à la fois musicien, réparateur de vélos, mari de chevrière et prix nobel de mathématique.

En plus de tout cela (oui, il lui reste du temps!), il pétrit amoureusement la farine TourneRêve pour en faire du pain au levain dans le feu de bois de la Touvière.
Tous les jeudis, vous le trouverez dès 16h en train de vendre son pain

Simon Del Barrio

Les grandes cultures:

Antoine et Thomas Descombes

Ils sont les paysans de la ferme des Verpillères.

Les deux frères ont cédé le bail de la Touvière depuis janvier 2017.

Le lien entre les Verpillères et la Touvière est fort:

collaboration constante, entre aide, interactions, réflexion vers l'avenir...

 

Ils continuent à cultiver une dizaine d'hectares des terres ouvertes et prairies de la Touvière.